Se défaire des fausses croyances

 

Les stéréotypes et les préjugés sont souvent actifs quant il s'agit de choix de métiers pour les femmes. Malheureusement, la tendance à se conformer à ces idées toutes faites et à les utiliser comme point de référence influence souvent les comportements et les attitudes.  Ces fausses idées, transmises souvent dès la petite enfance, ancrent des messages tels que : Ce n’est pas un métier de fille! Les gars sont plus actifs!, etc. Ces messages encouragent des comportements traditionnels.  Il faut remettre en question ces croyances, particulièrement les stéréotypes sexuels et le sexisme, pour transformer les rôles sociaux et réduire les inégalités entre les femmes et les hommes. (voir mythes et réalités)

 

 

Les compétences n'ont pas de sexe

 

Ce qu'il faut retenir, c'est que les compétences n'ont pas de sexe.  Ce sont l'intérêt et les habiletés pour un métier qui comptent le plus, quand vient le temps de faire un choix de carrière.

 

Heureusement, de nombreuses travailleuses exercent aujourd’hui le métier qui leur ressemble le plus, parmi tous les métiers. Dans la diversification des choix professionnels des femmes, le principe n’est pas ici d’écarter les métiers traditionnellement féminins, mais plutôt de faire un choix plus éclairé, en considérant toutes les opportunités.

 

Découvrez des métiers en demande en Montérégie où les femmes sont peu représentées. Métiers d'avenir

 

Découvrez les 253 professions considérées comme non traditionnelles par Emploi-Québec. IMT Emploi-Quebec

 

Pour aller plus loin : Étude entre le rose et le bleu

 

place à l'emploi.png